Ce que vous ne saviez (peut-être) pas sur l’industrie minière au Québec!

Ce que vous ne saviez (peut-être) pas sur l’industrie minière au Québec!

L’industrie minière est en plein essor au Québec, notamment grâce au développement de sa filière lithium. Pourtant, ce secteur demeure assez méconnu du public et ce, malgré le rôle stratégique essentiel qu’il occupe pour la province. Les mines et leur exploitation représentent pour le Québec une source considérable de richesse et elles nous fournissent des matériaux dont nous ne pourrions plus nous passer dans notre vie quotidienne.

Découvrez ici ce que vous ne saviez (peut-être) pas sur l’industrie minière au Québec!

Les minerais et métaux d’ici

Le territoire québécois est riche en minerais et métaux de toute sorte. En effet, le Nord-du-Québec est bien connu pour ses réserves de nickel, de cuivre et de cobalt, tandis que Lanaudière et les Laurentides bénéficient de la présence de graphite et que l’Abitibi-Témiscamingue, quant à elle, se distingue par ses gisements d’or, d’argent, de diamant et de lithium. On retrouve même du titane à Havre-St-Pierre et à Sorel-Tracy. Plus de 90% de l’ensemble de notre substrat rocheux s’est formé au Précambrien, une époque qui remonte à la formation de la Terre! C’est ce qui explique pourquoi notre sol regorge de minerais et de métaux rares, comme le diamant et l’or, dont les éléments chimiques nous sommes parvenus des cieux durant cette période particulièrement turbulente.

Un peu d’histoire

Nous pourrions stipuler que l’histoire minière du Québec commence autour de la découverte de l’Amérique du Nord, alors que Jacques Cartier croit découvrir des diamants et de l’or sur les abords du Cap Diamant (d’où le nom de la célèbre colline de la ville de Québec). À son grand dam, il est plutôt en présence de quartz et de pyrite. Il faut attendre 1686 pour qu’un premier gisement de plomb, de zinc et d’argent soit découvert en Abitibi-Témiscamingue, sur la rive du lac Témiscamingue. Pendant 200 ans, l’industrie minière se limite à l’extraction de sables ferrugineux et à l’exploitation de carrières et de sablières. Saviez-vous que la Beauce a accueilli la première ruée vers l’or au Canada, alors que la première pépite de ce précieux métal y a été découverte en 1835?

Au tournant du 20e siècle, l’Abitibi-Témiscamingue détient sur son territoire 90% de tous les titres miniers enregistrés au Québec. L’exploration aérienne permet toutefois à l’industrie d’élargir son horizon, alors que des territoires comme Chapais-Chibougamau se développent au fil des découvertes de nouveaux gisements. La valorisation du lithium est un processus très récent à l’échelle historique de la province. Avant 2020, une seule mine de lithium a été exploitée au Québec, soit celle du Complexe Lithium Amérique du Nord. Avec la demande mondiale grandissante pour ce métal critique et stratégique, un nouveau chapitre de l’histoire minière du Québec s’écrit sous nos yeux!

Des profils divers

Selon les plus récentes statistiques de 2021, l’industrie minière représente plus de 48 000 emplois directs ou indirects au Québec seulement. Ce secteur économique dynamique laisse une place de plus en plus importante aux femmes, alors que traditionnellement, les emplois dans le domaine étaient plutôt masculins. Entre 2014 et 2018, 35.8% plus de femmes ont été embauchées au sein de compagnies minières, ce qui témoigne de la démocratisation du secteur et de l’implication grandissante de toutes les strates démographiques de la société. Si bien que des organismes comme Women in Mining (https://wimcanada.org/) prennent les devants en matière d’inclusion et de représentativité dans le secteur minier. Les ressources naturelles du Québec sont l’affaire de tous!  

Un rôle particulier pour les Premières Nations

D’un point de vue historique, il n’est pas inutile de rappeler que les membres des Premières Nations œuvrent dans le commerce des roches, des métaux et des minerais depuis des siècles, notamment grâce à leurs pratiques artisanales. Dans l’ensemble du Canada, les membres des Premières Nations constituent 12% de la force de travail dans le secteur minier, plusieurs théâtres d’opération étant situés à proximité des communautés. Il s’agit du plus haut taux de tous les secteurs industriels du pays. Pour une entreprise comme Sayona, la collaboration avec les Premières Nations et leur implication en amont des projets stratégiques de l’organisation est primordiale. Les opportunités de bâtir des projets structurants gagnants-gagnants pour les communautés et les Premières Nations sont nombreuses!

Somme toute, le secteur minier québécois n’est pas qu’un riche passé, c’est une histoire en pleine écriture et une évolution au quotidien. C’est un secteur qui connait un nouvel essor et qui fait souffler sur la province un vent d’opportunités et de renouveau. Voici ce que vous ne saviez (peut-être) pas sur l’industrie minière au Québec!  

Sources :

Quelques dates marquantes, Ministère des Ressources naturelles et des Forêts

Histoire de l’industrie minière, Ministère des Ressources naturelles et des Forêts

Mining in Quebec : 25+ Facts, Canada Action

Lithium, Portail substances minérales, Ministère des Ressources naturelles et des Forêts

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Complexe Lithium Amérique du Nord

Parce qu’avec vous, cette fois, c’est la bonne !

Nous voici à l’aube d’une ère nouvelle sans précédent dans l’histoire récente. À l’instar du grand projet de nationalisation de l’électricité de 1962, la transition énergétique à laquelle nous participons activement en tant que leader, est devenue le pilier sur lequel nous nous appuyons pour opérer la 2e grande transformation et faire la différence dans […]+

Non classé

Ici et maintenant, pour charger l’avenir

Le Complexe Lithium Amérique du Nord (LAN), situé à La Corne en Abitibi-Témiscamingue, connaît actuellement un démarrage réussi. Grâce à sa mine et son usine de transformation, le site est devenu le principal producteur de spodumène de lithium en Amérique du Nord dès le premier trimestre de 2023, contribuant ainsi à l’écosystème batterie du Québec. […]+

Le lithium d'ici

Le lithium d’ici, c’est quoi?

Extraire et transformer le lithium directement en Abitibi-Témiscamingue représente un triple avantage stratégique qui se fera sentir à long terme pour la région et pour tout le Québec. En effet, nous prenons part à un grand mouvement visant à développer l’électrification des transports, ce qui rime avec une diminution progressive de l’empreinte écologique, une croissance […]+